7 démarches à faire obligatoirement AVANT un vol de vélo

7 démarches à faire obligatoirement AVANT un vol de vélo

Après avoir lu nos articles vous devez savoir comment choisir le meilleur antivol vélo (U, chaîne et câbles n’ont plus de secret pour vous). Par ailleurs, vous avez également appris comment utiliser un antivol vélo.

400 000 vélos sont volés en France chaque année : soyez prêt !

Toutefois, malgré toutes les précautions que vous allez prendre, il existe une possibilité que votre vélo soit volé. En effet, aucun antivol vélo n’est inviolable et il existe des voleurs partout.  

La réalité est qu’environ 400 000 vélos sont volés en France chaque année et qu’un cycliste sur 2 subit un vol de vélo dans sa vie (source : veloperdu.fr).

Tout cela peut paraitre très perturbant. Il faut tout de même savoir que la police retrouve environ la moitié des vélos volés. Mais le seul problème est qu’ils ont beaucoup de mal à faire le lien entre le vélo et son propriétaire.

Vous comprendrez donc que qu’il est impératif d’augmenter les chances que votre vélo vous soit restituez, juste au au cas où. Dans le pire des cas, vous devez également minimiser les coûts liés remplacement de votre vélo volé.

Par conséquent, nous vous proposons dans cet article 7 choses indispensable à réaliser « avant de vous faire voler votre vélo ».

Pour commencer, vous apprendrez que vous devez garder la trace de toutes les informations concernant votre vélo (3 premiers conseils). Ensuite, vous verrez comment maximiser les chances de vous faire restituer votre vélo. Puis nous vous présenterons comment réduire l’impact financier de ce vol. Enfin, vous découvrirez une façon moderne pour localiser votre bicyclette volée.

Notons que plusieurs de ces actions ne coûtent rien et sont très faciles à réaliser. Qu’attendez vous donc ?

1. Sauvegarder toutes vos factures

Pour commencer, gardez en lieu sûr toutes les factures relatives à votre vélo. Que votre vélo soit neuf ou d’occasion et même pour de simples accessoires, gardez ces reçus.

Vol de vélo : garder ses factures
Les factures sont la preuve de votre propriété

Ces éléments sont un historique essentiel et constituent la véritable preuve que le vélo vous appartient.

2. Prendre une photo du vélo

Ensuite, prenez une photo de votre vélo juste après l’achat. Le mieux est d’ailleurs de prendre plusieurs photos, pour chaque marques distinctives de votre bicyclette. Enfin, reprenez des photos dès que l’apparence de votre vélo évolue.

Vol de vélo : prendre des photos du vélo
Les photos sont une preuve de votre appartenance

Comme pour les factures, les photos sont une preuve que le vélo vous appartient. Vous pouvez également les distribuer à la police ou à toute autre organisation pour vous aider à retrouver votre vélo perdu.

3. Conserver la marque, modèle et numéro de série du vélo

Notons, qu’à moins d’être un passionné, vous risquez d’oublier rapidement la marque et le modèle de votre vélo. Ainsi, conservez précieusement ces 2 éléments dans votre dossier.

Ensuite et c’est certainement le plus important, trouvez et sauvegardez le numéro de série de votre vélo. C’est la plus grande preuve d’appartenance de ce vélo. Celui-ci permet, en effet, d’identifier sans aucun doute le vélo. Avec une photo ou une facture, il n’est pas possible de prouver, à 100%, qu’un vélo vous appartient.

Comment trouver le numéro de série d’un vélo?

Pour trouver le numéro de série d’un vélo, il suffit souvent de regarder sous le pédalier. Ainsi, retournez le vélo, trouver le numéro de série et notez le dans votre dossier.

où trouver le numéro de série d'un vélo ?
Où trouver le numéro de série d’un vélo?

Toutefois, s’il ne se situe pas sous le pédalier, le numéro de série peut être sur le cadre, au niveau du guidon ou au niveau du dérailleur.

Je le répète donc une dernière fois : noter le numéro de série de votre vélo est la meilleure preuve de propriété que vous pouvez obtenir.

4. Enregistrer et marquer son vélo

Comment enregistrer son vélo? Rien de plus simple. En effet, il existe de nombreuses organisations gérant des bases de données de vélos. Grace à ces dernières, la police (ou n’importe qui d’ailleurs) peut facilement contacter le propriétaire d’un vélo perdu.

Toutefois, le problème est qu’il existe de nombreux services et qu’il n’est pas facile de savoir lequel est réellement utilisé par la police. L’idéal serait bien sûr de s’enregistrer sur chacun d’eux.

Toutefois, je vous conseille d’enregistrer votre vélo en priorité chez BICYCODE. En effet, en 2015, la FUB et le Ministère de l’Intérieur ont signé une convention de partenariat pour lutter contre le vol de vélos avec comme outil principal le bicycode. Cette organisation vous permet ainsi de marquer votre vélo mais également d’enregistrer ce dernier.

Pour conclure, je vous recommande vraiment l’enregistrement de votre vélo. Premièrement, cela maximise les chance de récupérer votre vélo volé. Ensuite, cette action permet de lutter contre le vol de vélo en général en vous permettant de vérifier si un vélo est volé avant de l’acheter.

5. Contracter une assurance vélo

Le sujet de l’assurance vélo n’est pas évident à traiter et mérite certainement un article à part entière. Ainsi, dans ce court article, je vous conseille simplement d’y réfléchir. Votre assurance domicile couvre-t-elle le vol de vélo? Si oui, sous quelles conditions et à quel hauteur ?

Choisir une assurance vélo

Ensuite, si votre assurance maison ne couvre pas le vol de vélo, alors vous devriez songer à prendre une assurance vélo dédiée. Je vous conseille ainsi de lire l’article bicycode à ce sujet.

6. Opter pour une protection antivol par les marques d’antivol vélo

Notons que, si vous achetez un antivol vélo Kryptonite ou OnGuard, vous pouvez bénéficier d’une offre de protection antivol.

Ainsi, si vous prenez cette garantie et enregistrez votre vélo chez Kryptonite ou OnGuard, la marque pourra vous rembourser une partie du préjudice si votre vélo est volé. Bien sûr, votre vélo devait être protéger avec l’antivol vélo de la marque. Cela ressemble un peu à une assurance.

J’ai d’ailleurs déjà rédigé un article consacré à ce sujet, dans mon comparatif des marques d’antivol Abus, Kryptonite et OnGuard. Voici toutefois un bref résumé.

Premièrement, vous ne bénéficiez pas automatiquement de cette offre de protection quand vous achetez un antivol.

  • En effet, il est nécessaire de s’enregistrer.
  • Par ailleurs, seulement un certain nombre d’antivols est éligible à ces offres.
  • Il est ensuite nécessaire de payer quelques euros pour en bénéficier.
  • Enfin et c’est certainement le plus important, ces marques réclament de nombreuses conditions pour que votre réclamation aboutisse.

7. Installer un traceur GPS pour vélo ?

Pour finir, si vous possédez un vélo haut de gamme, vous pourriez réfléchir à l’installation d’un traceur GPS.

En effet, ces gadgets sont de plus en plus abordables et populaires. Leur principe est simple: ils vous permettent de connaitre à tout moment la localisation de votre vélo.

Traceur GPS pour vélo

Mais comment fonctionnent ces traceurs ? En fait, ils sont équipés d’un petit transmetteur radio que vous placez sur votre vélo. Si votre téléphone est à proximité du vélo, il vous signal que ce dernier se situe dans les environs.

Le traceur Bluetooth

Mais attention, tous ces traceurs n’utilisent pas les mêmes technologies. En effet, certains sont basés sur du GPS, d’autres sur du Bluetooth …

Pour commencer, les traceurs les moins chers sont ceux de type Bluetooth. Ceux-ci ne permettent de localiser votre vélo que si vous vous trouvez à proximité (dans un rayon de 30m à 100m). Ainsi, si votre vélo se situe à plus de 100m de vous, vous ne serez plus capables de le tracker.

Vous me direz que ce n’est pas terrible ! En fait, ce n’est pas totalement le cas. C’est l’effet de masse qui fait la puissance de ce dispositif. Dès qu’une personne possédant l’application mobile est à proximité de votre vélo volé, son téléphone se connecte à votre traceur et vous permet de connaitre la localisation de votre vélo.

Toutefois, pour que cela marche, il faut que la communauté des utilisateurs de ce tracker soit volumineuse. Or, vous ne pouvez pas maitriser ce paramètre. Ainsi, si vous voulez avoir la maximum de contrôle sur votre traceur, optez pour le traceur de vélo GPS.

Le traceur GPS pour vélo

Traceur GPS de vélo

Ces traceurs GPS sont plus chers mais possèdent une portée quasiment infinie, à l’échelle nationale en tout cas. De plus, des traceurs de ce type sortent tous les mois .

Plutôt que de faire un article à ce sujet, je vous propose de consulter le site GPS Vélo qui réalise un comparatif des meilleurs traceur GPS du moment.

Pour conclure

Pour finir, vous avez appris qu’il y a 7 choses à faire avant de se faire voler son vélo. Cela se résume en 4 choses à faire absolument (garder les factures, prendre des photos, noter le numéro de série, enregistrer son vélo).

Ensuite, il y a 3 conseils auxquels prendre le temps de réfléchir : prendre une assurance, souscrire à une offre antivol ou placer un traceur sur votre vélo.

Prenez le temps de considérer ces différents actions, car une fois que le mal est fait, c’est trop tard pour réagir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *